A l’heure parisienne

Ce week end nous passons à l’heure d’hiver. Pour beaucoup ça veut dire qu’il va faire nuit plus tôt. Alors au lieu déprimer, la tête baissée à regarder ces pieds, j’avais envie de vous faire lever le nez du bitume gris. Regarder le beau décor de rues parisiennes, en nous focalisant sur quelques horloges remarquable dans Paris. Je devrais dire horloges et cadrans solaires.

La première horloge publique

Commençons par le commencement avec la première horloge publique, qui date de 1371. Vous êtes sûrement déjà passés devant plusieurs fois sans y faire attention. Elle est installée au niveau de la Conciergerie, a un coin de rue.

Elle est remarquable par ces nombreuses dorures. Regardez là d’un peu plus près. Vous y trouvez de nombreuses références à la royauté française, avec la fleur de lys, les initiales de plusieurs rois et reines…

La Tour de l’Horloge de Gare de Lyon

S’il y a bien un endroit où l’heure a son importance c’est dans les gares. Le stress d’être en retard et de louper son train.

La première à laquelle j’ai pensé pour cet article c’est la tour de l’horloge Gare de Lyon. Et je lui trouve un petit côté Big Ben. Avec ses quatre cadrans pour que tout le monde puisse lire l’heure où qu’il soit autour de la gare.

Les Horloges du Musée d’Orsay

Deux autres auxquelles on pense un peu moins souvent ce sont celles du Musée d’Orsay. Et oui on a tendance à l’oublier, avant d’être un musée, il s’agissait de la gare de la compagnie ferroviaire Paris-Orléans.

La vue phare est celle que l’on a travers l’horloge la plus en amont. Elle est très photogénique quand on est dans le musée avec la vue sur le Sacré Cœur. On la croise d’ailleurs souvent sur les réseau sociaux.

« L’heure de tous » d’Arman Fernandez

La Gare Saint Lazare n’a pas vraiment d’horloge emblématique mais une sculpture. « L’heure de tous » d’Arman Fernandez, réalisée en 1985. Elle se trouve sur la Cour du Havre. Quand je la voie je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours une petite pensée pour le lapin d’Alice aux pays des merveilles. En retard, en retard j’ai rendez-vous quelque part…

Attention les horloges de la sculpture ne sont pas à l’heure 😉

Le cadran solaire de Dali

En vous promenant au début de la rue Saint Jacques vers le Boulevard Saint Germain, vous êtes peut être déjà tombés sur cet curieux cadran solaire au niveau du numéro 27. Il s’agit d’un don de Salvator Dali à la ville de Paris en 1966. Le cadran reprend la forme de la coquille Saint Jacques en référence aux pèlerins qui passaient par cette rue quand ils étaient en route pour Saint Jacques de Compostelle.

La place de la Concorde

Le dernier lieu où je voulais vous emmener c’est sur la place de la Concorde. J’ai appris il n’y a pas longtemps qu’il s’y cachait un cadran solaire. Il faudrait prendre la hauteur pour pouvoir le voir dans son ensemble. On verrait que l’Obélisque fait office d’aiguille. Ou sinon en gardant les pied sur terre, vous constaterez qu’il y a des chiffres romains sur le pavé. Il a été créer en 1999 pour fêter le passage au nouveau millénaire. Et oui Paris nous réserve des surprises qui ne sont pas toujours là depuis des siècles et des siècles.

Pour vous repérer dans Paris mais aussi si vous souhaitez vous rendre à chaque horloge et cadran solaire, je vous ai fait une carte répertoriant leur emplacement. Et pourquoi pas se faire une petite promenade en profitant de l’été indien qu’il y a à Paris en ce moment.

Et rendez-vous aussi sur Pinterest sur mon tableau dédié, Paris O’Clock pour en découvrir d’autres.

Vous aimez ce type d’article ? Connaissez d’autres horloges remarquables à Paris ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *