Ma chasse au trésor dans Paris 13e

mon-paris-en-bouteille-chasse-au-tresor-Ville-Paris-10

Avec l’arrivée des beaux jours et avant que Paris se vide de ces parisiens, la Mairie de Paris organise des chasses au trésor dans différents arrondissement. C’est à l’occasion de la 7e édition que j’ai découvert cet événement.

Accompagnée de mon amie, Margault nous voulions découvrir un des deux arrondissements où nous habitons, le 14e pour elle et le 5e pour moi. Malheureusement aucun des deux ne faisait partis des 12 arrondissements proposant une chasse au trésor. Nous nous sommes donc rabattues sur le 13e où Margault a passé son enfance. Pour moi le 13e m’était quasiment inconnu, ça se limitait à la place d’Italie et le magasin des Frères Tangs quoi !

Chaque chasse aux trésors était sous le signe de l’amour ! En effet lorsque nous avons récupéré notre feuille de route qui se présentait sous forme de journal nous avons vu en Une: « Les Amants Anonymes ».

Pourquoi un journal ? Pourquoi des amants ? Je vous explique tout. En fait la chasse au trésor se faisait à travers des lettres que s’échangeaient les deux amoureux. Et c’est le journaliste, Erasme Poudrus, qui est tombé sur l’une d’entre elle par hasard qui nous invite à suivre les indications présentes dans ces lettres.

Tout commence devant la mairie du 13e arrondissement. Après avoir lu consciencieusement l’ensemble du journal (comme nous l’avait conseillé l’organisatrice), nous avons commencé à regarder tout autour de nous afin de voir les indices pour trouver le chemin à suivre. Il suffisait simplement de lire la lettre au fur et à mesure et de (re)trouver les indices présents autour de nous.

Pour mieux comprendre, j’avais commencé à prendre quelques photos pour faire le parallèle entre la lettre et les indices visuels. J’ai très vite arrêté de prendre des photos de chaque indice, tellement j’étais prise au jeu à vouloir trouver au plus vite le prochain.

ChasseTrésor9

« …Te voilà prête à entamer ta descente vers ce lointain, mais illustre dôme, coiffant l’horizon… »

ChasseTrésor8

« … L’heure de nos retrouvailles est loin d’avoir sonné, nous partagerons une coupe plus tard… »

ChasseTrésor7

« … nous nous sommes fait crédit d’un amour mutuel, ignorant les avances adroites du banquier… »

ChasseTrésor6

« Souviens-toi, un matin au réveil où, à peine sortis de notre canapé-lit… »

ChasseTrésor5

« … Mais là, loin de toi, j’ai froid … »

Cette petite balade dans le 13e nous a permi de (re)découvrir cet arrondissement en passant par des lieux vraiment très mignons et insoupçonnés. Et petit moment de nostalgie quand nous nous sommes retrouvée devant le lycée de Margault (après avoir galéré pour comprendre les indices à 500m de là mais passons lol).

ChasseTrésor4

ChasseTrésor3

ChasseTrésor2

En plus de découvrir les rues du 13e, nous devions aussi aller à la rencontre de certains de ces habitants , des associations ou des commerçant, afin de récupérer les fameux indices qui nous permettraient de déchiffrer le rébus à la fin du journal et donc trouver le lieu de rendez-vous final des amoureux (et le point de ralliement pour tout le monde – ouai je sais c’est moins romantique tout d’un coup). Nous avons notamment appri à faire du footbag, sorte de jonglage avec une petite balle en toile remplie de billes. Quand nous les avons vu faire ça avait l’air facile mais nous rigolions moins quand c’était notre tour !

Nous nous sommes vraiment prise au jeu, nous avons même perdu un gros quart d’heure à tourner en rond parce qu’on ne comprenait pas les indices. Bon ce qui était rassurant c’est qu’on était environ une bonne dizaine de groupe à bloquer à cet endroit. Bref au bout d’un moment nous avons enfin trouver le bon chemin mais nous avions perdu beaucoup de temps. Il était 15h et la chasse au trésor se terminait à 15h30. Nous avons donc fait presque tout le reste du parcours en courant, en mode Fort Boyard, « Viiiite la clé, la clé !!!! ». Le temps de finir le parcours et de déchiffrer le rébus pour trouver le point de rendez-vous, nous avions plus que 5 minutes pour y aller. Ni une ni deux, nous prenons des vélibs et nous fonçons au rendez-vous. Bon pour le coup nous avons un peu oublié le code de la route mais pour notre défense il y avait urgence.

Nous arrivons enfin, maintenant il faut trouver l’équipe organisatrice pour pouvoir aller mettre notre bulletin dans l’urne et avoir une chance d’être tiré au sort pour gagner un des nombreux cadeaux. Margault l’a trouvé en premier (elle n’a pas hésite à rentrer dans le parc avec son vélib – si c’est pas de la motivation ça !).

Malheureusement, nous n’avions pas nos montres réglés à la même heure que les organisateurs. Nous sommes arrivées une minute trop tard. Oui une toute petite minute !!!! Nous avons bien essayer de négocier mais rien à faire.

Bon vous imaginer que sur le coup, nous étions troooop dégoûtées. Je pense que c’est surtout toute l’adrénaline qui était montée à force de courir à droite à gauche pour terminer à temps. Mais pour info on a fait ça en 2h30 alors que certaines personnes arrivées elles aussi en retard avaient commencé dès le matin à 10h30 ! On est trop des winneuses !!!!!

Bref malgré le petit bug à la fin, nous avons adorées faire cette chasse au trésor. A tel point, qu’à la fin j’ai foncé direct à la Fnac acheter ce livre pour continuer à faire découvrir Paris en mode chasse au trésor, arrondissement par arrondissement.

Depuis je suis devenue une vrai accro des chasses au trésor dans Paris. Cette ville est rempli de belles découvertes à faire à chaque coin de rue. Je ne me lasse jamais de m’y promener. Les jeux de pistes rendent les promenades encore plus agréable. On se laisse guider par les indices et on ouvre grand les yeux pour s’émerveiller encore et toujours de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *